Description of Oral Proficiency Rating Scale

ÉCHELLE DE L’ÉVALUATION DE LA COMPÉTENCE ORALE, see below.

 

UNRATEABLE Level

No communicative capacity. The candidate may be able on occasion to utter an isolated word that bears little relation to the question asked.

NOVICE Level

Able to satisfy immediate needs using learned utterances. No real autonomy of expression, flexibility or spontaneity. Can answer simple questions with reasonable accuracy with memorized phrases. Repetition and rephrasing of questions is often necessary. Vocabulary is insufficient for conversation.

BASIC Level

Able to satisfy basic survival needs and minimum courtesy requirements. Can ask and answer questions on simple, familiar topics. Within the scope of very limited language experience, can understand simple questions and statements, often requiring slowed speech, repetition or paraphrasing. Speaking vocabulary is adequate to express most elementary needs; errors in pronunciation and grammar are frequent. While elementary needs vary considerably from individual to individual, a person at the Basic level should be able to provide simple autobiographical information on such topics as family, leisure activities, education and employment (where appropriate). Can provide a simple description of a person, place, or thing.

BASIC PLUS Level

Able to satisfy survival needs and participate in informal conversations in areas of personal experience. May experience difficulty in participating fully in an informal conversation. Is able to offer a sequence of comprehensible sentences on a particular topic, but errors in basic structures are frequent. At times, the speaker at this level will demonstrate some functions at the Intermediate level, but will not be able to sustain the conversation at that level.

INTERMEDIATE Level

Able to satisfy routine social demands and limited work requirements. Can participate fully in informal conversation on personal topics and topics of general societal interest. Can provide detailed autobiographical information and give explanations with some degree of accuracy, but language is awkward. Can express facts, provide narration, describe, report on and speak about current, past or future activities. Can give directions from one place to another. Able to provide accurate instructions in a field of personal expertise. Can handle limited, routine work requirements, but would need help in handling any complications or difficulties. Able to use paraphrasing when vocabulary is inadequate. Pronunciation, though quite often faulty, is intelligible and grammatical errors may be distracting. Uses high frequency language structures accurately, but does not have a thorough or confident control of grammar.

INTERMEDIATE PLUS Level

Able to participate fully in most social and work-related discussions. Able to participate fully in informal conversations in social and work-related contexts. Control of language structures may vary, but communication of facts and ideas is usually clear. At times, a speaker at this level will demonstrate some functions at the Advanced level, but will not be able to sustain the conversation at that level.

ADVANCED Level

Able to speak the language with sufficient structural accuracy and vocabulary to participate effectively in most formal and informal conversations in practical and social contexts. Control of grammar is generally good; can discuss work-related interests, educational pursuits and special fields of competence with reasonable ease. Can describe and narrate with precision. Can discuss abstract topics and ideas, in addition to concrete subjects. Can discuss issues unrelated to personal experience, such as current events and general societal concerns. Can justify an opinion and develop a hypothesis. Comprehension is quite complete if rate of speech is normal; vocabulary is adequate to deal with a variety of topics. Pronunciation does not hinder intelligibility; grammatical errors occur but do not usually affect communication.

ADVANCED PLUS Level

Can speak the language with sufficient ease to participate in formal and informal exchanges in a variety of contexts. Although there may be occasional errors in grammar and lapses in vocabulary, overall communication is not affected.  At times, the speaker at this level will demonstrate the ability to function at the Superior level, but will not be able to sustain the conversation at that level.

SUPERIOR Level

Able to use the language fluently and accurately in all of contexts requiring complex language structures. Can converse with ease and precision in social and professional discussions. Organizes discourse well; able to vary his/her register depending on context. Demonstrates mastery of grammar and employs precise and nuanced vocabulary. Can serve as an informal interpreter in a variety of circumstances.

Source: New-Brunswick Second Language Oral Proficiency scale adapted from Judith Liskin-Gasparro. Testing and Teaching for Oral Proficiency. Boston: Heinle and Heinle Publications. 1987.

NOTE:  

The New Brunswick Second Language Oral Proficiency Scale assesses oral communication proficiency based on a scale that describes nine levels of linguistic competence. Except for the Unrateable level, the functions associated with each level are included in the higher levels. Thus, a speaker at the Intermediate level controls all the functions at the Novice and Basic levels as well as those at the Intermediate level.

The "plus" notation to a level indicates that the candidate has met nearly all the criteria of the next level of proficiency.


ÉCHELLE DE L’ÉVALUATION DE LA COMPÉTENCE ORALE

Dans le but d’alléger le texte, le masculin est utilisé à titre épicène.

Niveau INCOTABLE

Aucune capacité de communication. Le candidat peut parfois émettre un mot isolé qui a peu rapport à la question posée.

Niveau NOVICE

Peut satisfaire des besoins immédiats à partir de mots ou de propos appris par cœur.  Le locuteur ne fait preuve d’aucune autonomie d’expression, de flexibilité ou de spontanéité. Il peut répondre à de questions simples avec une certaine exactitude, mais en se servant d’expressions mémorisées. La répétition et la reformulation de questions sont souvent nécessaires. Le vocabulaire est insuffisant pour tenir une conversation.

Niveau DE BASE

Peut satisfaire des besoins de survie de base et connaît les formules de politesse minimales. Peut poser des questions simples sur des sujets très connus et y répondre; compte tenu de son expérience très limitée de la langue, peut comprendre des questions et des énoncés simples, mais éprouve souvent le besoin que le débit de la phrase soit lent et que l’on utilise la répétition ou la paraphrase. À l’oral, le vocabulaire acquis permet l’expression des besoins les plus élémentaires; fréquentes erreurs de prononciation et d’exactitude. Il est évident que les besoins primaires varient d’une personne à une autre, mais le locuteur de niveau De Base doit normalement pouvoir offrir des renseignements autobiographiques portant sur des thèmes tels que la famille, les activités de loisir, l’éducation et l’emploi (là où applicable). Peut offrir une description simple d’une personne, d’un endroit ou d’un objet.

Niveau DE BASE PLUS

Peut satisfaire les besoins de survie et participe à des échanges informels portant sur des domaines d’expérience personnelle. Peut éprouver des difficultés à participer pleinement à une conversation informelle. Peut offrir une séquence de phrases compréhensibles portant sur un même sujet, mais les erreurs dans les structures élémentaires sont fréquentes. Le locuteur à ce niveau démontre parfois quelques-unes des fonctions du niveau Intermédiaire, mais n’est pas capable de maintenir la conversation à ce niveau.

Niveau INTERMÉDIAIRE

Peut satisfaire les besoins de vie sociale quotidiens et les besoins de travail limités. Participe pleinement à de conversations informelles portant sur des domaines d’intérêt personnel et de thèmes d’ordre général portant sur la société. Peut offrir des renseignements autobiographiques en détail et des explications avec un certain niveau d’exactitude, mais la langue est maladroite. Peut parler de faits, narrer, décrire, commenter et discourir sur des activités actuelles, dans le passé ou à l’avenir. Peut expliquer comment se rendre d’un endroit à un autre. Peut offrir des directives exactes dans un domaine d’expertise personnelle, mais aurait besoin d’aide afin de traiter des complications ou difficultés. Peut se servir de circonlocution lorsque le vocabulaire fait défaut. La prononciation, même si souvent fautive, est compréhensible, et les erreurs grammaticales peuvent distraire. Se sert de structures langagières de haute fréquence avec exactitude, mais démontre un contrôle défaillant de la grammaire.

Niveau INTERMÉDIAIRE PLUS

Peut participer pleinement dans la plupart des discussions d’ordre social et professionnel. Peut participer pleinement à des conversations informelles portant sur des thèmes sociaux et ceux portant sur son emploi. Le degré de contrôle de structures langagières peut varier, mais la communication de faits et d’idées est normalement claire. Le locuteur à ce niveau démontre parfois quelques-unes des fonctions du niveau Avancé, mais n’est pas capable de maintenir la conversation à ce niveau.

Niveau AVANCÉ

Peut parler la langue avec suffisamment de précision syntaxique et lexicale pour prendre pleinement part à la plupart des conversations formelles et informelles portant sur des sujets pratiques et sociaux.  En général, le contrôle de la grammaire est bon. Peut discuter avec une certaine aisance de domaines d’intérêts professionnels, d’études ou de compétences particulières. Peut décrire et narrer avec précision. Peut discuter de thèmes abstraits et d’idées, ainsi que de sujets concrets. Peut discuter de questions qui ne découlent pas de ses expériences personnelles, par exemple, les actualités et les questions portant sur la société en général. Peut justifier une opinion et développer une hypothèse. La compréhension est complète en général si le débit du discours est normal; la connaissance du vocabulaire permet de traiter une variété de thèmes. La prononciation n’entrave pas l’intelligibilité; en général, les erreurs grammaticales n’empêchent pas la communication.

Niveau AVANCÉ PLUS

Peut parler la langue avec suffisamment d’aisance pour participer à des échanges formels et informels dans une variété de contextes.  Même si, à l’occasion, il y a des erreurs grammaticales et des lacunes de vocabulaire, la communication dans son ensemble n’en est pas touchée. Le locuteur à ce niveau démontre parfois quelques-unes des fonctions du niveau Supérieur, mais n’est pas capable de maintenir la conversation à ce niveau.

Niveau SUPÉRIEUR

Peut se servir de la langue avec aisance et exactitude dans tous les contextes qui exigent des structures langagières complexes.  Peut participer avec aisance et précision à des discussions d’ordre social et professionnel. Le discours est bien organisé; peut varier le registre selon le contexte. Démontre une maîtrise de la grammaire et utilise un vocabulaire précis et nuancé. Peut servir d’interprète de façon officieuse dans une variété de circonstances.

Source: L'Échelle de compétence orale en langue seconde du Nouveau-Brunswick est basée sur Judith Liskin-Gasparro. Testing and Teaching for Oral Proficiency. Boston: Heinle and Heinle Publications. 1987.

NOTE :

L’Échelle de compétence orale en langue seconde du Nouveau-Brunswick mesure les compétences communicatives à l’oral et décrit neuf niveaux de compétence linguistique. Mis à part le niveau Incotable, les fonctions associées à chaque niveau sont comprises aux niveaux plus élevés. Ainsi, un locuteur au niveau Intermédiaire démontre le contrôle de toutes les fonctions des niveaux Novice et De Base, tout autant que celles du niveau Intermédiaire.

La mention ''plus'' à un niveau indique que le candidat a satisfait à presque tous les critères du niveau de compétence suivant.